En apprendre davantage sur ma maladie

Neuropathie

La neuropathie est une maladie dysfonctionnelle d’un ou plusieurs nerfs périphériques, typiquement causée par l’engourdissement ou la faiblesse. Le terme « neuropathie » couvre un large éventail et plusieurs nerfs, mais les symptômes varient selon le type de nerfs touchés.

  1. Sensation de contrôle des fonctions sensorielles; la neuropathie cause souvent des picotements, de la douleur, de l’engourdissement ou de la faiblesse dans les mains et les pieds.
  2. Les nerfs moteurs permettent l’effort et le mouvement; la neuropathie cause de la faiblesse dans les mains et les pieds.
  3. Les nerfs autonomes permettent de réguler les fonctions des organes internes comme le cœur, l’estomac et les intestins; la neuropathie provoque des changements du rythme cardiaque et de la tension artérielle ou une transpiration excessive.

 

Un certain nombre de maladies peuvent mener à la neuropathie, et tous les types de nerfs peuvent être touchés à un moment ou à un autre. Les causes de la neuropathie incluent, sans s’y limiter, le diabète, la déficience en vitamine B12 ou en folate, le zona, les médicaments utilisés pour la chimiothérapie ou le traitement du VIH, les cancers, l’insuffisance rénale chronique et l’excès d’alcool. Près de 30 % des neuropathies sont idiopathiques ou de cause inconnue.

La neuropathie diabétique

Le diabète est la cause la plus courante de la neuropathie. Les taux élevés de glycémie peuvent endommager les parois des vaisseaux sanguins qui fournissent de l’oxygène et des nutriments aux nerfs et provoquent des lésions nerveuses subséquentes. Il existe 4 types courants de neuropathie diabétique :

  1. La neuropathie périphérique touche les pieds, les jambes, les mains et les bras. Les lésions nerveuses causent des brûlures, des picotements, des pertes de sensations de douleur ou de température, une sensibilité au toucher et/ou une démarche douloureuse et difficile.
  2. La neuropathie autonome touche les systèmes organiques principaux, provoquant un ensemble de symptômes des systèmes respiratoire, visuel, circulatoire, reproductif et digestif. Par exemple, un patient peut souffrir d’un besoin excessif de nourriture, d’un rythme cardiaque accru, de difficultés sexuelles et d’incapacité à réguler la température corporelle.
  3. La neuropathie proximale cible les nerfs situés ou à proximité des hanches, des cuisses ou des épaules, provoquant de la douleur, de la faiblesse musculaire des jambes et une perte de poids.
  4. La neuropathie focale touche uniquement un nerf ou un petit groupe de nerfs n’importe où dans le corps, causant de la douleur, de la faiblesse ou les deux.